Sauvons le Grand Orgue Cavaillé-Coll

de Notre-Dame d’Auteuil

Projet de travaux sur le Grand Orgue

Le grand Orgue de l’église Notre-Dame d’Auteuil à Paris 16ème, fut construit en 1884/85 par l’illustre facteur d’orgue Aristide Cavaillé-Coll qui a reconstruit les plus prestigieux instruments de la Capitale (Notre Dame, Saint Sulpice, La Madeleine, Sainte Clotilde, Saint Augustin, le Sacré-Cœur) ainsi que de nombreux orgues célèbres en France. Il fut à juste titre, par son génie créateur artistique et scientifique le plus grand facteur d’orgues du XIXe siècle.

Située au cœur de l’ancien village d’Auteuil qui fut toujours un lieu de résidence apprécié des artistes de toutes les époques (sous l’ancien Régime : Molière, Boileau, Racine, La Fontaine, plus près de nous, Marcel Proust, Jacques-Emile Blanche, André Gide et François Mauriac demeuraient à Auteuil), l’église d’Auteuil actuelle de style romano-byzantin fut construite en 1870 par l’architecte Vaudremer sous l’impulsion du curé de l’époque l’abbé Lamazou, futur évêque de Limoges, lui-même, grand amateur d’orgue et ami de Cavaillé-Coll. Il commanda un grand-orgue au grand facteur pour sa nouvelle église et Cavaillé-Coll en commença la construction.

En 1878, le Palais du Trocadéro nouvellement construit commanda un grand orgue à Cavaillé-Coll qui, pris de cours demanda le prêt de l’orgue destiné à Auteuil pour la grande salle de concerts parisien. Cet orgue agrandi devint vite célèbre, tous les grands musiciens du moment (Franck, Widor, Saint-Saens, Liszt, Guilmant…) le jouèrent et il ne fut plus question de rapatrier après l’Exposition Universelle l’orgue à Auteuil. Cavaillé-Coll voulut dédommager l’Abbé Lamazou en lui construisant un nouveau Grand Orgue d’une grande beauté et en soignant particulièrement la réalisation. L’instrument fut inauguré en 1885 par Charles-Marie Widor.

orgue-cavaille-auteuil-2compresse

En 1936/38, sous l’impulsion de plusieurs grands organistes (Marcel Dupré, Albert Alain, Paul Marcilly, le titulaire de l’époque, l’orgue fut restauré et agrandi par la maison Debierre-Gloton avec le succès que l’on sait). C’est toujours cet orgue que nous entendons aujourd’hui.

La musique a toujours eu une grande place à Notre-Dame d’Auteuil, organistes et chanteurs successifs ont toujours mis leur talent au service de la beauté de la liturgie dans les cérémonies religieuses mais aussi à l’occasion de nombreux concerts organisés tout au long de l’année.

Suite à ma nomination par Monseigneur Phlippe Brizard en 1999, je découvrais avec émerveillement ce splendide instrument, et décidais en lien avec Le père Brizard de développer une activité culturelle intense autour de cet orgue, cette activité s’est poursuivie jusqu’à aujourd’hui sans discontinuité et je me dois de dire ma sincère reconnaissance aux pères Gonzague Chatillon et Antoine de Romanet pour leur bienveillance et encouragements constants, doublé d’un amical et fidèle merci à toute l’équipe d’Art, Culture et Foi, Auteuil !

Depuis 1999, nous avons organisé et accueilli : de nombreux artistes du Monde entier pour des récitals, les récitals du festival annuel de la Mairie du 16ème, organisés par notre Maire, Claude Goasguen et Céline Boulay-Esperonnier, accueil des jeunes élèves des Conservatoires de Paris, France, Europe, Universités Américaines, allemandes et anglaises en grand nombre, chœurs et organistes de nombreux pays, des élèves des classes des écoles, collèges et lycées du 16ème et de Paris, des organistes pour des enregistrements de CD ; ces activités nombreuses donnèrent à ce Grand Orgue un très grand rayonnement, une belle renommée en France et dans le monde, il est connu et apprécié partout à juste raison : ces sonorités sont magnifiques, reconnu par tous pour sa poésie et aussi pour sa puissance !

Hélas, l’usure du temps et une utilisation intense quasi-quotidienne nous amènent à envisager un relevage de l’instrument, le dernier remontant à 1983, or, un tel instrument doit être relevé environ tous les vingt ans, nous avons donc du retard.
Plusieurs postes importants sont à retenir :
1/ réparation des peausseries , réservoirs et soufflets à air assurant le bon fonctionnement de l’instrument ;
2/ interventions minimes sur la tuyauterie, quelques améliorations
3/ améliorations des transmissions électriques, combinateur électronique, etc.

Ces travaux ont fait l’objet d’un devis chiffré et d’un plan de travaux mais sans votre générosité et l’aide de tous (mécénat, pouvoirs publics, mairie, diocèse, paroisse, paroissiens, habitants du 16ème) un tel projet n’est pas envisageable !

Il s’agit de sauver l’un des plus beaux orgues de Paris !

Merci de votre aide.

Frédéric Blanc,
Organiste titulaire de Notre-Dame d’Auteuil

Organistes ayant illustré l’instrument

de 1861 à 1866 : Joseph Franck (1825-1891), frère de César Franck, organiste de l’ancienne église d’Auteuil
de 1885 à 1923 : Abbé Charles Schwaab
de 1923 à1926 : Joseph Noyon (1888-1962), Maître de chapelle et organiste
de 1926 à 1963 : Paul Marcilly (1890-1982)
de 1950 à 1998 : Henry Veysseyre (1924-2000), Maître de chapelle et organiste
depuis 1999 : Frédéric Blanc (1967-)

Composition

orgue-compresse

• Traction électro-pneumatique (système Debierre)
• Claviers manuels de 56 notes, Pédalier à l’allemande de 32 notes
• Accouplements II/I, III/I, III/II (électriques)
• Tirasses I, II, III
• Expression au Positif et au Récit
• Expression pour le Positif : boîte à lames latérales sur les côtés du buffet
• Expression pour le Récit : lames au fond de l’orgue, au même niveau que le G.O.
• Trémolo Récit
• 6 combinaisons fixes, 8 combinaisons ajustables, 1 annulateur
• Appel et renvoi des Anches aux 3 claviers manuels et à la Pédale par champignons
• Appel Tutti

Grand-Orgue

Récit expressif

Montre 16
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Salicional 8
Flûte harmonique 8
Prestant 4
Doublette 2
Flûte douce 4
Fourniture 4 rangs
Cymbale 4 rangs
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4
Cornet V rangs
Quintation 16
Cor de nuit 8
Flute traversière 8
Viole de gambe 8
Voix céleste 8
Flûte octaviante 4
Nazard 2 2/3
Octavin 2
Fourniture 4 rangs
Bombarde 16
Trompette harmonique 8
Clairon 4
Basson-Hautbois 8
Voix humaine 8

Positif expressif

Pédale

Principal 8
Bourdon 8
Flûte creuse 8
Flûte 4
Quinte 2 2/3
Quarte 2
Tierce 1 3/5
Larigot 1 1/3
Fourniture 4 rangs
Cymbale 4 rangs
Trompette 8
Clairon 4
Cromorne 8
Soubasse 32
Soubasse 16
Basse 8
Flûte 16
Flûte 8
Flûte 4
Principal 8
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4

Crédit photos : Ch-M. Frommen